A -

A la une           0           Plan du Site

A +



Courriers
Archives

Bulletin septembre 2018
Bulletin janvier 2018
Novembre 2017
Bulletin octobre 2017
Bulletin juin 2017
Bulletin janvier 2017








Bulletin janvier 2018



Cliquez sur  





____________________

LES TEXTES
à lire sur votre smartphone

____________________


Le mot de la Présidente
Comme le veut la tradition, c’est par des vœux de bonheur et santé pour tous que j’ouvre ce premier bulletin de 2018. Que cette nouvelle année apporte à tous joie, satisfaction et voie la réalisation de tous vos souhaits. Pour notre section, elle sera l’occasion de poursuivre et d’amplifier toutes nos actions, que ce soit au niveau des concours de la langue française, mais également dans tous les domaines où nous sommes engagés : bourses d’enseignements supérieurs, aides aux écoles, partenariats avec des associations amies, des services, des établissements… pour mettre en œuvre et soutenir des actions qui valorisent notre jeunesse et la qualité des enseignements qui leur sont délivrés. Merci à tous pour leur aide et leur soutien.
Le 17 février prochain, nous tiendrons notre assemblée générale dans les locaux tout neufs du restaurant universitaire du CROUS sur le site d’ARTEM. Ce sera l’occasion de la découverte de cette réalisation originale et pleine de symbole pour l’Ecole de Nancy et pour les actions de partenariats qui unissent les établissements universitaires. Lors de cette assemblée, sera également proposée à votre suffrage l’élection du nouveau bureau de notre section. Ce sera aussi pour moi l’occasion de remercier l’équipe actuellement en place, bureau et comité, qui s’est engagée à mes côtés et dont le travail a permis de mener à bien tous les projets que nous avons entrepris.
Le 29 novembre nous avons pu, grâce à notre partenariat avec l’Inspection Académique et à l’aide de ses services, réaliser une très belle exposition d’œuvre de nos adhérents pour accompagner une belle cérémonie de remise de décorations aux nouveaux nommés et promus du 14 juillet. Merci à Madame l’Inspectrice et à ses services, merci à Mmes ALLAIT, THEPAUT et PAILLET-ROY, pour leurs belles réalisations qui ont fait l’admiration de tous les présents.
2017 a vu naître également de nouveaux liens dans le cadre de la région Grand Est. Les sections lorraines avaient déjà l’habitude de se soutenir et de travailler ensemble et ainsi de faire progresser les dossiers présentés par la Lorraine. Gageons que l’avenir nous donnera l’occasion d’élargir et de renforcer nos partenariats.
En 2018, nous poursuivrons également les activités que nous organisons pour vous. Notre voyage nous conduira en juin aux Pays Baltes, destination qui a eu du succès puisque nous avons fait le plein des places offertes. D’ores et déjà la commission voyage se penche sur la destination 2019 qui devrait nous permettre de découvrir les Pouilles en Italie. Les conférences se poursuivront également, celle sur les Pays Baltes qui préparera notre voyage se tiendra le 20 mars et d’autres sujets sont prévus dans le courant de l’année.
Merci à tous de votre fidélité et au plaisir de vous voir nombreux le 17 février prochain. Simone AUBERT


DECORATIONS
C’est devant une nombreuse assistance que s’est déroulée la remise des décorations à l’Atrium de l’Inspection Académique de Nancy. 36 nouveaux promus ont reçu leurs insignes des mains de Mmes Emmanuelle COMPAGNON, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale, et de notre Présidente Simone AUBERT.


Souvenir …
Notre ami, Bernard SMOUTS, Trésorier de Amopa54, nous quittait en février 2017. Son sérieux, sa disponibilité, ses conseils avisés ont aidé nos valeurs Amopaliennes à s’affirmer au cours des nombreuses années de sa présence au sein de notre comité. Nous lui rendons hommage et gardons un excellent souvenir de sa personnalité si attachante. Nous ne t’oublierons pas !


Les Pays Baltes notre prochain voyage ...
La proposition de cette découverte des trois Pays Baltes en juin a été accueillie avec un réel enthousiasme. Début décembre, le nombre de participants avait même dépassé le niveau maximum initialement fixé et finalement nous avons dû limiter la taille du groupe à 42 personnes. Comparativement aux voyages précédents, nous avons ainsi inscrit une vingtaine de nouveaux voyageurs ce qui permettra de nouer des liens et de créer des échanges amicaux et toujours très fructueux. Jean-Bernard Milliere


Nos artistes …
Nos artistes ont eu la joie de vous présenter fin novembre 2017 leurs œuvres à l’Atrium de l’Inspection Académique de Nancy et nous avons eu le plaisir de les admirer. Nos talentueux génies nous ont commenté la signification et l’interprétation qu’il y avait lieu de donner à certaines de leurs réalisations. Cette exposition s’est déroulée dans une ambiance toute amicale avec le souhait qu’elle sera renouvelée.


Entre mythes, légendes et vérité, la Crète !
« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage, …et puis est retourné, plein d'usage et raison...» Partir...à pied, à cheval, en bateau à voile ! Oui, mais où ? Octobre, novembre, décembre passèrent...A l'horizon, rien ne se profilait...Mais "youpi", en janvier, nous voici « heureux qui comme Ulysse », "Prêt à partir" pour un long voyage !
Non, nous n'irons pas à Ithaque, nous irons à Candie. Où ? destination pas très connue ! mais bien sûr que si ! Kité (grec moderne) ! Kriti ou ???t? (grec ancien) ! Crète ! elle s'allonge, paresseuse entre l'Europe, l'Asie et l'Afrique ; elle se baigne, selon son humeur, dans la mer Egée, la mer deLibye, la mer Ionienne ; nous partîmes 37, nous débarquâmes 37 ; encore d’assez "bon pied, bon oeil", oui ! il y a bien quelque cheveux argentés ou blancs ? cela n'entamera pas notre bonne humeur ! un message passe : il faut "mettre les pendules à l'heure"...
A Agios Nikolaos, c'est un peu la pagaille à l'hôtel ! "ouf", finalement à 23h30, "heure locale", chaque valise à son propriétaire et une chambre ! La première nuit sera courte, car, au matin, monter jusqu'à la grotte de Psychro, ça se mérite ! le chemin rocailleux est rude et pentu ; les chèvres et chevrettes, elles, y sont tout à fait à l'aise, en liberté « surveillée », paraît-il, rien n'est parfait...Grotte célèbre, mystérieuse, reculée ;on dit que Réa s'y cacha pour y donner naissance à son fils, Zeus, menacé par le" cannibalisme" de son père Cronos ! vous souvenez-vous de la corne d'abondance ? c'est la corne que cet enfant cassa, en jouant, à la chèvre Amalthée, sa nourrice ! pour se faire pardonner sa maladresse, Zeus, devenu Dieu de l’Olympe, donna à cette humble corne le pouvoir magique d'être source inépuisable de bienfaits et de richesses ; il est temps maintenant de remonter les 207 marches nous ramenant à la lumière intense du soleil et de reprendre notre route ; la végétation est riche, variée, luxuriante sur le plateau de Lassithi ; toutes ces éoliennes, ces moulins à eau, aux grandes ailes blanches, éclairent le paysage, irriguent les cultures florissantes...Tiens ! tous ces pommiers en bord de route, tentant n'est-ce-pas ?inattendue, mais combien festive cette maraude inopinée, rapine autorisée pour "tous les fruits hors clôture" ! ainsi, chacun croquera sans arrière pensée une (ou deux ! ) succulentes pommes. Cette cueillette n'a pas le goût du péché et n'enverra pas la maréchaussée à nos trousses !
Si je vous dis, "drapeauavec neuf bandes blanches et bleues et un carré avec une croix blanche sur fond bleu" ? oui ! c'est bien le drapeau grec ! .... cette bannière flotte, déployée à l’arrière du bateau, mais un vent facétieux, d'un souffle, d'un seul, l'enroule en quenouille ! ce drapeau symbolise la religion chrétienne et a été créé pour commémorer la fin de la guerre d'indépendance (??e??e??a ? ???at??), "la liberté ou la mort". Eleftheria, ce nom, nous l'entendrons dès notre arrivée ; c'est le prénom de notre guide, "Liberté" dit-elle fièrement, appelez-moi Effie. Sa maîtrise parfaite de notre langue, sa culture riche d'Histoire authentique et d'anecdotes savoureuses, son attention au bien-être, au confort et à la satisfaction de chacun, sa disponibilité...Une guide-accompagnatrice parfaite, contente de nous aussi, "disciplinés et toujours à l'heure" ; pour la plupart d'entre nous, ces qualités sont devenues une seconde nature, notre parcours professionnel a été rythmé par les aiguilles du cadran et le respect des règles de la vie scolaire...le vent continue à malmener sans pitié le fier drapeau qui lui résiste courageusement et le bateau nous conduit, sans tangage ni roulis, sur l'île de Spinaloga ; c'est par la porte de Danteque nous pénétrons dans la puissante forteresse vénitienneconstruite en 1579 ; « vous qui entrezici, abandonnez toute espérance » (l'Enfer de Dante) ; ce lieu d'enfermement des lépreux, chassés des meskiniès ou « leprochoria »pendant plus de cinquante ans, ne fut certes pas un paradis...La vie de village, qu'ils finirent par créer et organiser, adoucit leur sort, petit purgatoire, sans espoir d'atteindre le ciel...Le chemin qui mène en haut de la colline était-il rocheux et accidenté ? quel était leur regard sur cette immensité, la mer bleue, vert turquoise, scintillante de soleil et se confondant avec l'horizon...Liberté rêvée et inaccessible...
« Liberté » ! les hippies des années soixante...Les mânes des romains inhumés dans les grottes de Matala s'en souviennent peut-être lorsque leurs sépultures furent momentanément "squattées" par cette communautéadepte d'une"vie nouvelle"...A Spili, pas besoin de "Sésame" pour pénétrer dans"la caverne de Stéphane" découvrir un fabuleux trésor, riche de ses savons, de ses huiles essentielles, de ses herbes aromatiques séchées...Qui lui a donné la formule magique pour élaborer ces trésors de santé ? les 19 lions de la fontaine vénitienne? l'eau qui coule n'est peut-être pas un élixir de longue vie, mais c'est la meilleure de Crète ! des légumes, des fruits secs, de l'huile d'olive, des olives de toutes sortes, à déguster "sans modération", "secret" des centenaires, en forme toujours ! de l'île d'Ikaria, là où naquit Dionysos.
Les dégustations surprises au monastère, à Sfakia, les tavernes accueillantes, le marché coloré de La Chanée, cet oignon de fleur"solitaire" poussé sur le flanc de la gorge aride d'Aradena, les routes en lacets si étroites, les virages que Yannis négocie d'un volant de Maître ! des chèvres qui se prélassent sans souci sur la chaussée ! faisant mine d'ignorer les monstres vrombissants de la civilisation, confiantes...! Zeus, le Dieu des Dieux veille sur elles ! ...et encore et encore...
Le bonheur d'Effie qui nous présente sa fille, cette magnifique jeune femme ; la charmante épouse de Yannis et son petit garçon ; et puis et puis ...Mais il est venu le temps de "revoir de nos villes et villages, fumer les cheminées"...et de rêver, rêver encore...
Un grand merci à nos organisateurs qui ne comptent pas leur temps, aux "photographes" si doués qui nous offrent de si beaux souvenirs. Merci à nous tous pour l'amitié partagée et, comme nous l'a appris Effie, "Yasses" !
"Petite plume". Colette Parisel

Retour en haut de page